Hacked By SAHARA H4xOR

Duo proposé par Anamaria Fernandes et Jean-Jacques Cousin

Dix minutes avec Jean-Jacques

Accueil du site > La compagnie Dana > Créations > Dix minutes avec Jean-Jacques

« Chaque corps a ses appels, ses origines, ses sources récurrentes qui ne ressemblent à celles d’aucun autre. »

Daniel Sibony, Le corps et sa danse.

Le duo proposé par la chorégraphe et danseuse Anamaria Fernandes et le danseur Jean-Jacques Cousin est un moment d’exception.
A la suite du film dans lequel on les voit tous les deux participer à un atelier de danse qu’elle anime dans un foyer de vie, ils apparaissent devant nous.
Jean-Jacques Cousin, s’approprie alors une liberté corporelle qui lui permet de se placer non en tant que personne handicapée mais réellement en tant qu’artiste. Car il s’agit bien ici d’un spectacle, de la construction fragile d’une harmonie éphémère où s’explore et se déploie la rencontre de deux êtres, qui au-delà de ce qui les différencie trouvent ce qui les relie, pour laisser surgir une part de leur vérité commune.

De l’atelier jusqu’au spectacle

Ce spectacle est la suite d’un travail réalisé entre 2002 et 2007 par Anamaria Fernandes avec des résidents du foyer de vie le Logis La Poterie à Rennes
De cet atelier est d’abord né un film, « La Danse au Logis », réalisé par elle-même et le cinéaste Michel Charon.
Diffusé au sein d’établissements spécialisés, ainsi que dans plusieurs lieux en France et au Brésil, il a été le support d’une réflexion et de nombreux échanges sur la relation entre l’art et le handicap.
Le duo proposé ici poursuit ce travail, en lui donnant cette fois un cadre artistique.
Au travers du langage de la danse, il s’agit de créer des ponts, de relier, mais aussi de rendre visible l’identité profonde de chaque personne en essayant de sortir de l’enfermement qui consiste à mettre l’autre, le différent, l’étrange, l’étranger, dans une position d’infériorité ou d’ignorance, ou comme le précise Jean-Joseph Floc’h, directeur du Logis : « Prendre l’option de ne plus considérer la personne « différente » comme marquée par le manque, le moins, l’inaptitude, mais comme sujet capable d’être, de montrer, d’apprendre, de révéler, de nous apprendre. »
Pour permettre cette démarche, il apparaissait enfin nécessaire de sortir du champ imposé du handicap en proposant de montrer ce duo à un public le plus large possible.

2. Dix minutes avec Jean-Jacques

Dix minutes avec Jean-Jacques

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

vidéo 10 min

10 min - extrait du spectacle

Distribution

Direction artistique
Anamaria Fernandes

Danseurs
Jean-Jacques Cousin
Anamaria Fernandes

Jean-Jacques Cousin : il suit les ateliers de danse proposés par Anamaria Fernandes au sein de du Foyer de Vie « Logis la Poterie » depuis sa création, en 2003. Au début de notre rencontre, tout contact physique était refusé par Jean-Jacques. Au fil de ces années de travail, Jean Jacques a pu expérimenter, explorer, s’adapter, s’approprier, et puis, peu a peu, il a proposé d’autres chemins avec son corps.

Musicien
Aldo Ripoche

Aldo RIPOCHE - Médaille d’or du Conservatoire de Région de Caen, il entre à 14 ans au C.N.S.M. de Paris où il obtient ses prix de violoncelle et musique de chambre. Lauréat du concours des jeunes talents de l’Ouest, finaliste du concours des jeunes solistes de TF1, premier prix du forum international des jeunes interprètes, il se produit dans les principaux pays d’Europe. Membre fondateur de l’Académie Paul Le Flem en 1997, il en est aujourd’hui le directeur musical. Professeur au conservatoire de Saint-Malo, il collabore également à des productions cinématographiques, chorégraphiques ou théâtrales.

Mentions légales SPIP Suivre la vie du site RSS 2.0